Sites d’exploitation

Revatech Monsin

Localisé rive droite de la Meuse sur l’Ile Monsin entre le canal Albert et la Meuse, le site de Monsin y déploie sur 3 hectares des installations différenciées les unes des autres ainsi que des activités d’élimination mais aussi de valorisation.

Monsin dispose d’un permis d’exploiter valable jusqu’en 2033.

Dans sa configuration actuelle, la capacité nominale de traitement est de 110.000 tonnes/an. Des possibilités d’extension de capacité existent et pourraient permettre le traitement de 140.000 tonnes/an de déchets.

Les activités d’éliminations consistent en une installation physico-chimique, une installation biologique, une unité de stabilisation ainsi qu’une unité de broyage (déconditionnement).

Les activités de valorisations consistent en une unité de recyclage de piles alcalines et salines et une unité de regroupement de déchets combustibles destinés aux cimenteries.

Revatech Engis

Localisé rive droite de la Meuse, le site d’Engis occupe un site de 4 hectares situé entre Hydrométal et Knauf. Il s’agit du site de l’Usine Rouge qui produisait historiquement un pigment rouge au départ de jarosite. Ce pigment est à l’origine de la couleur rouge de l’avenue principale de Nice.

Engis dispose d’un permis d’exploiter valable jusqu’en février 2022.

Dans sa configuration actuelle, la capacité nominale de traitement est de 80.000 tonnes/an, tonnage atteint en 2019. Des possibilités d’extension existent et pourraient permettre le traitement de 140.000 tonnes/an de déchets.

REVATECH Engis exploite des activités portant exclusivement sur des déchets minéraux liquides, boueux et solides. Ces activités sont à la fois des activités de regroupement, de pré-traitement mais aussi de traitement.

Les activités de regroupement portent sur la production de matières minérales pour l’industrie cimentière et de concentrés de métaux non-ferreux (Zn, Pb, Cu, Ni, Sn, Co et Mo) destinés à des raffineries de métaux .

Les activités physico-chimiques portent à la fois sur des activités d’élimination mais aussi de valorisation, ces dernières consistant en des traitements hydrométallurgiques.