Recyclage

REVATECH recycle 50.000 tonnes/an de matières minérales : principalement des métaux non-ferreux. Les activités de recyclage reposent sur du traitement hydrométallurgique qui permet de produire via des procédés de précipitation et d’extraction collective des concentrés de métaux non-ferreux destinés aux raffineries de métaux européennes et internationales du zinc, du plomb, du cuivre, de l’ étain, du nickel, du cobalt, du molybdène et des métaux précieux.

Le recyclage des piles alcalines et salines

REVATECH est le pionnier en matière de recyclage de piles alcalines et salines. REVATECH est la première entreprise en Europe à avoir recyclé des piles alcalines et salines.

Dès 1996 et avant toute obligation en matière de recyclage, REVATECH a recyclé les premières tonnes de piles alcalines et salines collectées en Belgique.

Sous l’impulsion des Verts et des taxes sur les objets de consommation jetables, et avec l’appui des organismes de reprise tel que BEBAT, REVATECH a beaucoup investi dans ses installations de recyclage et dans ses procédés de traitement.

Après avoir développé un traitement hydrométallurgique de la Black-Mass débouchant sur la production d’un sulfate double de zinc et de manganèse, REVATECH a fait marche arrière et a été économiquement contrainte à ne plus réaliser qu’un traitement mécanique et à valoriser la Black-Mass en four Waelz, les autres fractions (papier-plastique – acier et métaux non ferreux) étant valorisées en sidérurgie, dans des raffineries de métaux non-ferreux et en cimenteries.

REVATECH traite 4.500 tonnes/an de piles alcalines et salines en provenance de plusieurs pays européens.

Le recyclage des verres de laboratoire vides pollués

REVATECH recycle des verres de laboratoires contaminés mais vides.

Après une étape de broyage, les verres sont lavés et décontaminés à l’aide de réactifs. Les verres sont ensuite séparés des autres constituants. Le verre broyé est ensuite valorisé en tant que groisil dans l’industrie du verre.

REVATECH offre ainsi une solution écologique et économique fiable qui est une véritable alternative à l’incinération.